situation-evolue
Partagez cette page
Emploi

Ma situation personnelle ou professionnelle évolue

Une naissance ou un nouveau travail : quelles conséquences pour ma pension complémentaire ?

​Il est fort probable que votre situation personnelle connaisse quelques changements au cours de votre carrière. Songez notamment à un mariage ou à la naissance d’un enfant. Votre situation professionnelle pourrait elle aussi évoluer, que ce soit pour un nouveau défi ou une réduction de votre temps de travail pour davantage vous consacrer à votre temps libre.

Vous ne le savez peut-être pas, mais tous ces changements peuvent avoir une influence sur votre pension complémentaire.

Votre situation personnelle évolue

Les changements qui interviennent dans votre vie privée peuvent non seulement avoir un impact sur la constitution de votre pension complémentaire, mais aussi sur votre couverture décès.

Si une couverture décès est associée à votre assurance de groupe, vos bénéficiaires reçoivent un montant fixé au préalable (= capital Décès) si vous décédez avant votre départ à la pension. Par défaut, les bénéficiaires sont déterminés de manière standard dans votre règlement de pension.

Si votre règlement le permet, vous avez toutefois la possibilité de déroger explicitement à cet ordre de succession standard, ce qui peut s’avérer intéressant dans certaines situations :

  • Naissance de votre enfant : vous pouvez décider de léguer l’intégralité du capital à votre ou vos enfant(s).
  • Nouveau partenaire : intégrez votre nouveau partenaire parmi les bénéficiaires.
  • Peut-être votre nouveau partenaire a-t-il déjà des enfants nés d’une précédente relation. Dans ce cas, vous pouvez également les intégrer parmi les bénéficiaires de votre couverture décès.

Attention : toutes les assurances de groupe ne comprennent pas nécessairement une couverture décès. Informez-vous auprès de votre employeur ou consultez votre situation personnelle sur My Global Benefits, l’outil de pension en ligne proposé par AG Employee Benefits – n’oubliez pas d’en demander l’accès au préalable à votre employeur.

Pour en savoir plus sur les bénéficiaires de votre assurance de groupe


Votre situation professionnelle évolue

Les changements peuvent être tout aussi nombreux pendant votre carrière professionnelle. Il est en effet probable que vous ne resterez pas toujours fidèle au même employeur, ou peut-être déciderez-vous un jour de travailler (temporairement) à temps partiel. Tous ces changements ont eux aussi un impact non négligeable sur votre pension complémentaire.

  • Vous changez d’employeur
    Votre pension complémentaire est constituée par votre employeur. Si vous changez de travail, votre ancien employeur cessera de verser des contributions. Dans ce cas, l’organisme de pension de votre ancien employeur (AG Employee Benefits par ex.) vous contactera pour déterminer ce qu’il faut faire des réserves acquises, en fonction des différentes possibilités qui existent.

    Les différentes options qui s’offrent à vous
  • Travail à temps plein ou à temps partiel
    Le changement de régime de travail a également des répercussions sur la constitution de votre pension complémentaire.

    Si vous passez d’un régime à temps plein à un régime à temps partiel, les contributions versées par votre employeur dans votre assurance de groupe seront elles aussi réduites. Ces contributions peuvent même être suspendues si vous décidez de prendre une année sabbatique. Naturellement, l’inverse est également vrai : si vous décidez de passer d’un régime à temps partiel à un régime à temps plein, les contributions versées par votre employeur seront revues à la hausse.

    Pour éviter toute mauvaise surprise à la fin de votre carrière professionnelle, mieux vaut donc se renseigner sur les répercussions d’un changement de régime de travail.

    Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à contacter votre service du personnel.