malade
Partagez
Revenu garanti

Tranche de vie: maladie grave

Yacine lutte contre un cancer

​La chimio fait de l’effet et Yacine a l’air d’aller mieux. Il doit cependant encore souvent se rendre à l’hôpital. Cela fait 14 mois qu’il lutte contre son cancer, et il a dû rester chez lui pendant toute la maladie. Heureusement, sans difficultés financières : son assurance hospitalisation a pris en charge ses traitements onéreux, même hors hospitalisation, et sa couverture revenu garanti lui a permis de garder un revenu correct.

Pas de soucis financiers grâce au revenu garanti

Yacine travaille depuis 20 ans dans la même entreprise, où il occupe une fonction commerciale. Son salaire mensuel brut s’élève à 5.000 euros. Yacine et sa femme Catherine, qui est enseignante dans le supérieur, ont deux enfants.

Grâce à l’intervention INAMI et à son assurance revenu garanti, Yacine conserve presque l’intégralité de son salaire pendant la première année d’incapacité de travail. Dès la deuxième année, l’INAMI tient compte de sa situation familiale : il ne reçoit alors plus que 40 % de son salaire (soit 2.000 euros). L’assurance revenu garanti intervient en lui versant une rente mensuelle de 2.686,46 euros1.

Que se passe-t-il en cas de reprise partielle du travail ?

Si Yacine reprend le travail à temps partiel, il continuera à recevoir un revenu supplémentaire par le biais de son assurance revenu garanti, en fonction de son nouveau régime de travail. En tant qu’assuré auprès d’AG Employee Benefits, il peut très facilement consulter le montant exact qu’il recevra en se connectant sur My Global Benefits.

L’assurance exonération de primes met aussi l’avenir de votre famille à l’abri

Les médecins ont beau être positifs sur son état de santé, Yacine se fait tout de même du souci pour sa famille. Il a donc pris toutes ses dispositions au cas où il viendrait à décéder. Grâce à l’assurance exonération de primes conclue par son employeur, Yacine continue à bénéficier d’une couverture décès pendant toute la durée de son incapacité de travail. En d’autres termes, sa famille percevra un capital s’il devait lui arriver malheur.

Par ailleurs, la pension complémentaire de Yacine est maintenue grâce à cette assurance. Sans cette formule, sa famille n’aurait pas droit au capital décès et il serait mis un terme au financement de sa pension complémentaire pendant son incapacité de travail. 


1Exemple illustratif.